Louis Hébert

Étant un collectionneur compulsif et un fan de l’histoire de notre belle ville de Québec, je ne pu m’empêcher de miser sur une médaille de Louis Hébert.  Je ne connaissais pas l’existence d’une telle médaille avant de la voir sur eBay.

Elle pèse 194.7 grammes et elle mesure 6,8 cm (3 pouces et 11/16). Elle est en bronze (alliage de cuivre et d’étain).

Sur l’avers on peut voir Louis Hébert tenant une gerbe de blé dans sa main gauche et une faucille dans sa main droite.  Son gendre, Guillaume Couillard, est à sa gauche avec sa charrue (premier colon en Nouvelle-France a avoir utilisé une charrue).  À sa droite on voit Marie-Rollet, sa femme, avec leurs 3 enfants.  Les dates 1617-1917 apparaissent pour indiquer que c’est le 300e anniversaire de leur arrivée en Nouvelle-France.  On peut voir (difficilement) le nom du graveur, A. Laliberté en dessous de « LOUIS » de la légende « III IEME CENTENAIRE DE L’ARRIVÉE DE LOUIS HEBERT AU CANADA ».  En dessous de Louis Hébert on peut lire la devise : « Dieu ayde au premier colon ».

Louis Hebert avers
Sur le revers on retrouve « HONNEUR aux premiers colons du canada » ainsi que la liste des premiers colons du Canada.
Louis Hebert revers
LouisH_Caron_et_freresV2
Sur la tranche on peut voir le nom du fabriquant « CARON FRÈRES » (de Montréal).

Je connaissais toutefois l’existence du monument de Louis Hébert (monument Hébert – Couillard) car j’en avais entendu parler à la radio touristique de Québec (89,7 FM et 90,3 FM). La description que j’avais entendue à la radio correspondait à l’image de la médaille.  Quelle ne fut pas ma surprise de voir la signature d’Alfred Laliberté sur la médaille, c’est le sculpteur qui a fabriqué le monument.  Je me suis dit qu’il y avait sûrement un lien entre les 2 objets.  Et bien, voici une bonne occasion de faire mon travail de numismate et de faire une recherche plus approfondie.

Je connaissais un peu l’histoire de Louis Hébert car j’avais lu un livre portant sur lui.

Louis Hébert était un apothicaire  né vers 1575 à Paris.  Il était marié à Marie Rollet.  Il est reconnu pour être le premier colon de la Nouvelle-France parce qu’il vivait des produits qu’il cultivait.

La famille de Louis Hébert a été la première à s’établir à Québec.  Ils sont arrivés en 1617 avec leur trois enfants : Anne 14 ans, Guillemette 9 ans et Guillaume 3 ans.  Est-ce que vous vous imaginez traverser l’océan atlantique dans un bateau de bois et faire le trajet avec des enfants de cet âge? J’imagine le petit dernier : « Est-ce qu’on est presqu’arrivé? ».  Les parents ont dû être bien content de voir les côtes après plusieurs semaines de voyage!

Le monument est situé dans le parc Montmorency (près de la côte de la montagne).  Vous pouvez apercevoir Louis Hébert avec le fruit de sa culture dans sa main gauche.

La photo provient du site www.biographi.ca

La médaille a été réalisée à l’occasion de l’inauguration du monument qui soulignait l’arrivée de Louis Hébert au Canada depuis 300 ans.

Sur le monument on peut voir Louis Hébert avec une faucille dans la main droite et un gerbe de blé dans la main gauche.  Marie Rollet et leur enfants ainsi que Guillaume Couillard (son gendre) avec sa charrue.  On retrouve ces mêmes éléments sur la médaille.

En terminant, je n’ai pas trouvé le nombre de médailles émises.  Si vous possédez cette information, bien vouloir l’indiquer dans les commentaires de cet article,  il me fera plaisir de partager cette information avec les lecteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*